jeudi 7 mars 2019

Ernst Von Salomon contre la Grossophobie


« J’aime être gros. On ne s’est empressé de m’accorder des crédits qu’aux époques ou j’avais de l'embonpoint. Je n’ai jamais travaillé avec autant d’aise qu’en éprouvant la sensation de la plénitude même corporelle et j’ai fait l’expérience que les femmes ont surtout confiance dans les hommes corpulents. En politique, les hommes gros jouissent d’une sympathie générale. On ne croit pas trop à leur fanatisme et l’on est tenté de faire appel à leur côté humain, citant le mot de Shakespeare, ce grand psychologue, qui met dans la bouche de son César : « Entoure-moi d’hommes corpulents, à la tête chauve et qui dorment bien la nuit ».

Ernst Von Salomon Le Questionnaire



Aucun commentaire:

Publier un commentaire